GA4 : La nouvelle version de Google Analytics

par Nov 13, 2020Analytics0 commentaires

Google Analytics 4 (ou GA4) est une toute nouvelle version de Google Analytics. L’avantage principal de GA4 est qu’il fournit une meilleure représentation et visualisation du comportement des utilisateurs et permet de passer moins de temps à collecter et agréger les données.

Google fait de gros investissements sur le GA4. Il était auparavant connu sous le nom de « App + Web » beta mais il est maintenant appliqué par défaut lorsque vous créez une nouvelle propriété et remplacera bientôt Universal Analytics.

D’où vient le GA4 ?

Si vous suivez Google Analytics depuis un certain temps, vous vous souviendrez qu’il y a eu deux révisions majeures de la plateforme depuis son acquisition : 

2009 : Transition d’Urchin vers Google Analytics classique (ga.js)

2013 : Transition de Google Analytics classique à Universal Analytics (analytics.js)

Aujourd’hui, nous sommes au milieu d’une troisième réforme majeure de Universal Analytics à Google Analytics 4, ce qui en fait la quatrième version.

Google Analytics 4 est en cours de développement depuis la sortie initiale de « Google Analytics for Firebase » en 2017, et une version bêta a été publiée en juillet 2019 sous le nom « App + Web Properties ».

Ce qu’il faut retenir sur GA4 :

Google a déployé de nombreuses mises à jour avec la version 4, mais la différence majeure entre GA4 et les anciennes versions de Google Analytics est le modèle de données piloté par les événements. Au début de la webanalyse, les sites web étaient composés de pages qui se chargeaient à chaque fois qu’elles étaient consultées. Puis sont apparues les applications mobiles et les applications à page unique et les concepts de pages vues et de sessions ne s’appliquent plus toujours. Cependant, le concept de “vue” de la page est utilisé pour calculer le taux de rebond, le temps passé sur le site, le temps passé sur la page, le nombre de pages par session et plus encore. On est donc rapidement limités lorsque l’on cherche à transposer ces indicateurs  à des applications par exemple.

Les analystes d’applications mobiles ont résolu ce problème en écartant l’idée que la composante fondamentale d’une session est une vue de page et en la remplaçant par un système flexible d’événements, de paramètres et de propriétés d’utilisateur. Ces nouveaux concepts peuvent être appliqués avec souplesse à toute nouvelle application, mais ils peuvent également être appliqués à un site web traditionnel. 

Ce modèle basé sur les données événementielles est au cœur de GA4. Cette approche testée et éprouvée existe depuis des années mais a rarement été appliquée aux sites web traditionnels avant l’arrivée du GA4.

Quels sont les avantages de Google Analytics 4 ?

Le GA4 présente de nombreux avantages et ce que vous soyez analyste, chargé de marketing ou développeur.

Pour les analystes :

  • La notion de roll-up : si vous êtes un analyste qui gère à la fois des sites web et des applications mobiles, vous aurez enfin la possibilité de rassembler vos données sur le web et les mobiles.  Cette fonction est bien plus puissante que les propriétés de synthèse que vous avez pu utiliser dans le passé, car les données issues de chaques plateformes utilisent le même schéma.
  • Centre d’analyse : même si vous ne gérez pas d’application mobile, vous remarquerez que GA4 est un outil d’analyse beaucoup plus puissant que les versions précédentes de Google Analytics. En effet, les rapports « Analysis Hub » qui étaient auparavant réservés aux utilisateurs de GA360 sont désormais disponibles gratuitement et ils ont été améliorés afin que vous puissiez facilement explorer les données, créer des entonnoirs de conversion personnalisés, comparer des segments et effectuer des analyses de parcours. L’exportation BigQuery est désormais accessible à l’ensemble des utilisateurs qui peuvent désormais accéder à leurs données brutes pour les joindre à d’autres sources ou y effectuer des requêtes SQL.

Pour les chargés de marketing :

  • Suivi de segments comportementaux d’utilisateurs et abandons : Le GA4 permet de regrouper les utilisateurs en fonction de la probabilité qu’ils effectuent un achat dans les 7 jours à venir. Cette méthode exploite le comportement de votre site web de first-party pour générer des prédictions basées sur vos données.  
  • Nouvelles mesures de l’engagement : si votre objectif est d’inciter les utilisateurs à s’intéresser à votre site ou à votre application, il est important de savoir quels utilisateurs s’intéressent à votre contenu en lisant des articles, en scrollant les pages, en regardant des vidéos, etc. GA4 lance une nouvelle méthode innovante pour vous aider à suivre l’engagement des utilisateurs et abandonne le concept de taux de rebond.
  • Attribution des campagnes multiplateformes : si vous gérez à la fois des sites web et des applications mobiles, la capacité à véritablement rassembler les données signifie que l’attribution de votre campagne et les publics que vous créez seront enfin suffisamment intelligents pour prendre en compte tous les points de contact de l’utilisateur avec votre marque, quelle que soit la plate-forme.

Pour les développeurs et équipes techniques chargées des configurations :

  • Suivi des interactions améliorées : si vous utilisez GA4 sur un site web, la plupart des interactions qui nécessitent un suivi à l’aide de javascript personnalisé sont intégrées dans l’outil : le tracking du scroll, la lecture de vidéos, ou les clics sur les liens de sortie, peuvent être activés automatiquement via un bouton.
  • Fonction de debug : GA4 dispose d’un rapport intégré, « DebugView », qui permet d’isoler les données en temps réel provenant de votre appareil de test pendant vos recettes.

Attention, la migration vers GA4 est complexe. Malgré tous les avantages du GA4, les analystes et les spécialistes du marketing qui connaissent bien les anciennes versions de Google Analytics auront probablement du mal à migrer vers le GA4. En effet, cette nouvelle version est une restructuration complète du Google Analytics avec lequel vous êtes familiers. De nombreux rapports par défaut ont été supprimés ou remplacés, les dimensions et métriques populaires telles que « moyen » et « rebond » n’existent plus. Le processus d’implémentation et d’ajout de balises est également très différent.

Les configurations à réaliser sont plus complexes que celles pour la migration de Classic GA vers Universal Analytics, que vous avez probablement effectuée en 2013. Les avantages du passage vers GA4 sont nombreux mais il est important de s’attendre à ce qu’une telle migration prenne du temps.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez être accompagné dans cette migration.