Comment améliorer la performance commerciale de son site de vente en ligne ?

De prime abord, les nouvelles générations des sites e-commerce sont obligées d’être pensé mobile first, car une très grande partie des internautes se sert de leur smartphone pour effectuer des achats ou bien pour repérer les articles et s’informer sur les nouveautés.

Le mobile first a été mis en avant car il prend en considération les habitudes de navigation des internautes. 

D’un oeil marketing, l’optimisation de l’affichage sur le mobile permet de :

  • Améliorer l’expérience utilisateur
  • Rendre la navigation fluide pour l’utilisateur
  • Améliorer la performance technique du site
  • Optimiser le référencement naturel

En effet, les moteurs de recherches accordent un avantage aux sites mobile first : ils sont mieux référencés par rapport aux sites web classiques.

En ligne, le taux de conversion est la métrique la plus intéressante à monitorer pour suivre sa performance commerciale.

Cet indicateur diffère d’une industrie à l’autre; chez un retailer, la conversion pourra par exemple consister à acheter un article, pour une banque, elle prendra la forme d’une ouverture de compte ou bien d’une demande de prêt. Parmi tous ces secteurs, le taux de conversion moyen est de 1,82 % tous devices confondus (selon le DIGITAL EXPERIENCE BENCHMARK 2021 de Contentsquare).

Par industrie et par catégorie d’appareil ce taux diverge :

Taux de conversion moyen par industrie et par device – DIGITAL EXPERIENCE BENCHMARK 2021

 

Utilisez vos outils Analytics pour analyser ce taux et le statuer par rapport au marché afin de l’optimiser. 

Pour améliorer sa performance commerciale en ligne, plusieurs pistes sont à explorer :

Rétention client : l’expérience utilisateur est un bon moyen de fidélisation client. En construisant une expérience en ligne originale et fluide, vous maintiendrez votre notoriété auprès de vos clients.

Expérience de navigation : focalisez vous sur l’optimisation de votre contenu e-commerce, particulièrement les pages de conversion, telles que les listing produit, les pages produit et la page panier.

Dans cette optimisation, veillez à :

  • Assurer une navigation fluide et intuitive à vos internautes en leur apportant le visuel, le contenu et le processus le plus simple à suivre pour leurs opérations d’achat.
  • Mettre à disposition de potentiels clients des fiches produit claires et informatives.
  • Intégrez des éléments de réassurance dans le parcours utilisateur.

Réduisez les temps de chargement des pages : auditez la performance technique et améliorez la vitesse de chargement de vos pages Web sur tous les appareils, particulièrement pour les pages de conversion.

Identifiez et réparez les erreurs: Les bugs du site (codes de réduction non valides, CTA flous, formulaires trop longs, etc.) peuvent décourager le prospect/client au moment de la conversion. En corrigeant ces erreurs, vous éliminerez les points de friction et vous offrirez à vos utilisateurs une meilleure expérience.

Simplifiez les parcours client : Privilégier la simplicité et la rapidité dans le processus d’achat, car plus un parcours est long et complexe, plus les chances d’abandon sont élevées.

Réduire les abandons de panier d’achats: en optimisant les frais et le mode de livraison et en proposant plusieurs moyens de paiement.

Nous espérons que cet article vous aura donné des tips pour améliorer votre performance commerciale. Chez Qwamplify Analytics, nous pouvons vous accompagner dans l’analyse de votre performance e-commerce et ainsi vous apporter notre expertise dans l’analyse de vos résultats et dans l’apport de recommandations. N’hésitez pas à nous contacter !

Clap de fin pour Universal Analytics!

Google Analytics a sorti en 2019 une nouvelle version appelée initialement Google Analytics web + app puis renommée Google Analytics 4 en octobre 2020. Cette nouvelle version vient remplacer Universal Analytics qui reste pour le moment la version la plus utilisée de Google Analytics. 

Le temps du changement est cependant arrivé! En effet, Google a annoncé la date de fin d’Universal Analytics pour juillet 2023. Les utilisateurs de Google Analytics 360 pourront eux utiliser Universal Analytics jusqu’à octobre 2023. Ensuite, vos propriétés resteront accessibles pendant au moins 6 mois après la réception du dernier hit mais ne pourront plus traiter aucun nouveau hit. 

Il est conseillé de créer au plus vite une propriété Google Analytics 4 car la nouvelle version ne reprend pas l’historique d’Universal Analytics, il faut donc constituer votre historique rapidement. Les avantages à utiliser Google Analytics 4 sont nombreux:

  • Meilleur respect de la confidentialité et des données personnelles, même si son utilisation reste une violation du RGPD selon les dernières nouvelles de la CNIL.
  • Le machine learning à disposition pour les insights et prédictions sur l’ensemble du parcours client, toutes plateformes et appareils confondus
  • L’attribution par défaut basée sur les données qui permet d’obtenir un ROI plus important dans les campagnes
  • Et bien d’autres fonctionnalités dont nous avons parlé dans notre blog Analytips

Si vous souhaitez être aidé dans l’installation de la nouvelle version de Google Analytics et améliorer le marquage de votre site, n’hésitez pas à nous contacter.

Microsoft Clarity : un outil de heatmap gratuit orienté UX

Clarity est un outil d’analyse de site web mis en place par Microsoft fin 2020. Il a pour objectif de récolter des données concernant un site web et ses utilisateurs, l’outil propose plusieurs modules comme :

  • un dashboard : présentant toutes les informations globales du site
  • des cartes avec les zones de chaleur les plus cliquées (Heatmaps)
  • des enregistrements de session (Recordings).

L’interface est simple, intuitive et l’outil est entièrement gratuit. Il n’y a pas de limite de trafic, que vous ayez 200 ou 2 000 000 utilisateurs par mois. De plus, Microsoft a annoncé et affirmé que Clarity était conçu pour ne pas avoir d’impact négatif sur le temps de chargement des pages.

Dans cet article nous allons vous présenter les différents modules et leurs avantages via le compte de démonstration de Microsoft Clarrity.

Plusieurs fonctions existent sur l’outil, nous pouvons y appliquer des filtres sur des informations concernant les utilisateurs, leurs actions mais aussi sur le trafic, les sessions et les pages :

Il est aussi possible de créer des segments. Pour ce faire, vous devez appliquer un ou plusieurs filtres, ensuite sélectionnez « Enregistrer comme segment ». Ainsi, vous pouvez le retrouver plus tard en cliquant sur le bouton « Segment ».

Dashboard

Sur le dashboard nous retrouvons les informations globales liées à votre site.

De haut en bas, nous retrouvons les informations suivantes : le nombre de sessions, le nombre de pages par session, le pourcentage de scroll, le temps passé sur le site actif et passif.

Egalement le taux de « Dead clicks » qui signifie les clics perdus, ceux qui n’ont aucune redirection, les « rage clicks » correspondent à des clics rapides sur le même emplacement n’entrainant aucune redirection.

Il y a aussi des informations sur les pages les plus populaires de votre site, les différents Devices (PC, Mobile, Tablet), les différents navigateurs de votre site ( Chrome, Edge, Firefox) ect.

Pour chacune des informations vous pouvez télécharger le bloc ou filtrer sur ces informations, par exemple, si vous cliquez sur Recording dans le bloc Dead clicks, Clarity va vous ouvrir l’onglet Recording, que nous allons voir juste après, avec les sessions ayant des « dead clicks ».

Sessions Recordings

L’objectif de ce module est de comprendre, via des enregistrements de sessions, le comportement des utilisateurs. Il étudie les chemins de l’utilisateur sur le site, on peux aussi accélérer et passer les moments d’inactivité comme montré sur l’image.

Il est possible de choisir quelle session voir en fonction du nombre de clics sur cette session, du nombre de pages vues, du temps de la session ou en fonction du Device, du navigateur ect…

Il y a vraiment un large choix des possibles pour étudier la donnée très spécifiquement.

 

Les Heatmaps

Grâce aux heatmaps, vous pourrez mieux comprendre les zones de chaleurs de vos pages. Sur votre page vous retrouverez les CTA ou les zone les plus cliquées, sous forme de bulle numéroté. La bulle numéro 1 montre l’endroit de la page où il y a eu le plus de clics. Ici, sur la démonstration de Clarity, la zone la plus cliquée du site sur PC est le CTA pour se connecter avec 1 536 clics sur un total de 7 737 clics. 

Pour voir le nombre de clics total et le nombre de pages vues sur lequel se base la répartitions, il faut regarder en bas, à coté de la légende de couleur. Cette légende se comporte ainsi :

  • Rouge = zones les plus cliquées, ici au centre de la page c’est la zone 2 et 3
  • Bleues =  ce sont les zones les moins cliquées mais ayant au minimum 1 clic.

A gauche de l’écran on retrouve la liste déroulante des bulles numérotées, lorsque l’on clique sur une case ou sur une bulle de la page du site le détail s’affiche, ce qui permet une lecture plus simple. 

Ce format de heatmaps est celui par défaut : Click, il en existe deux autres nous allons les voir ensemble.

A savoir que dans chacun des formats des heatmaps, il est possible de les comparer à une autre page en cliquant sur le bouton « Compare » en haut à droite mais aussi de sélectionner de format de visualisation : PC, Tablet ou Mobile, sachant que ce choix est également possible via un filtre appliqué sur toute les pages.

  • Les heatmaps de scroll :

Ici on retrouve la page décomposée en plusieurs zone de couleur, en haut en rouge la zone la plus vue et la moins scrollé, ce qui est logique vu que c’est le haut de la page. Moins l’utilisateur va scroller plus la zone va viré vers le bleu, comme dans l’exemple avec les 2 screen de la démonstration d’en dessous.

Microsoft Clarity vous indique aussi le nombre et le pourcentage de visiteur en fonction du pourcentage de scroll, cette liste déroulante se trouve à gauche de l’écran.

 

 

  • Les heatmaps de zones :

Voici le dernier format de heatmaps que nous propose Clarity : Area. 

Votre page du site ce décompose en zone regroupant des CTA, vous pouvez alors voir quelle zone de votre site est la plus cliquée et ainsi mieux comprendre le parcours de vos utilisateurs.

Par exemple ici, la zone la plus cliquée sur la homepage du site Microsft Clarity sur PC, c’est la zone orange avec 35.09% des clicks total de la page soit 2 816 clicks.

 

Maintenant vous connaissez tout du fonctionnement de Microsoft Clarity, il ne reste qu’un dernier onglet à vous présenter. Malheureusement dans la version de démo nous n’y avons pas accès, mais nous allons vous expliquer ce que vous retrouverez dedans.

Dans le dernier onglet du menu, nous avons les Settings (parmaètres). Dans cet onglet, nous retrouvons les différentes informations de paramétrage de Clarity :

  • Le nom de votre projet (modifiable)
  • L’URL de votre site (non modifiable)
  • La catégorie de votre site

Vous pouvez aussi ajouter des personnes au projet dans l’onglet Team, et ainsi leur donner accès au projet soit en tant qu’Admin ou Membre. C’est aussi ici que vous pouvez supprimer/ modifier les accès d’un membre du projet.

Vous pouvez aussi bloquer des adresses IP, comme par exemple celle de votre équipe interne, pour éviter de générer du trafic biaisé dans les rapports.

Nous espérons que cet article vous aura donné une meilleure compréhension de Microsoft Clarity. Nous pouvons vous accompagner dans la mise en place de l’outil sur votre site et ainsi vous apporter notre expertise dans l’analyse de vos résultats et dans l’apport de recommandations. N’hésitez pas à nous contacter !

Piwik Pro : un outil Analytics gratuit, validé par la CNIL et intuitif…

Depuis l’annonce de la CNIL sur l’interdiction de Google Analytics en France, le monde de la Web Analyse semble prendre un nouveau virage et les solutions Analytics concurrentes à GA se frottent les mains. Après avoir dévoilé sur notre blog nos ressentis sur d’autres outils tels qu’AT Internet et Matomo, c’est au tour de Piwik Pro d’être passé au crible ici.

Quelques mots sur Piwik Pro

C’est une entreprise basée à Wroclaw, en Pologne. Aujourd’hui concurrente d’autres solutions Analytics (AT Internet, Matomo, Adobe Analytics, Google Analytics..), la solution dispose d’une version gratuite (jusqu’à 500 000 hits mensuels) et d’une version payante, destinée aux plus grands comptes.

Piwik Pro bénéficie également de son propre TMS (Tag Manager System) pour intégrer la solution. Il n’est donc pas nécessaire de passer par Google Tag Manager ou Commanders Act. Cependant, nous vous conseillons de passer via un TMS déjà intégré sur votre site pour éviter de surcharger le code déjà mis en place.

Également, comme l’entreprise est située en Pologne, les données sont hébergées au sein de l’Union Européenne.

Piwik Pro, une solution RGPD compliant

Pour commencer, Piwik Pro est CNIL compliant. C’est-à-dire qu’avec cet outil vous pouvez suivre les utilisateurs d’un site web avant même qu’ils aient accepté les cookies liés à la mesure d’audience (ainsi, aucune perte de trafic identifiée par les utilisateurs n’ayant pas consenti à la bannière cookie).

Bien-sûr, il faut réaliser une configuration de l’outil en lien avec le guide de configuration (à télécharger ici) validé par la CNIL.

Prise en main rapide et interface intuitive

Côté prise en main, si vous êtes déjà familier avec Google Analytics, vous n’aurez aucun souci à vous approprier Piwik Pro. Les menus et le wording employé sont similaires (Audience, Acquisition, Comportement, Conversions notamment) :

Interface Piwik Pro

Vous constaterez également les notions de Custom reports (rapports personnalisés dans GA), de Goals (Objectifs dans GA), de Ecommerce et de Dashboards, pour créer des rapports à votre image.

Les rapports en détails bénéficient des dimensions et métriques déjà connues sur d’autres solutions Analytics. Comme sur cet exemple sur le rapport de performances des pages vues :

pages vues Piwik Pro

Piwik Pro reprend également la notion de segment afin de filtrer les données de manière éphémère. Par exemple, ce segment pour isoler le trafic SEO :

segment

Il y existe également un tas de configurations telles que :

  • les dimensions et métriques personnalisées
  • les métriques calculées
  • configuration du modèle d’attribution
  • rapports personnalisées et planifiés

En d’autres termes, Piwik Pro possède une interface qui ne révolutionne pas le marché des solutions Analytics, ce qui lui donne cet avantage d’être pris en main très rapidement. Cette solution représente donc une alternative à Google Analytics notamment.

Différences entre la version payante et la version gratuite

La version payante de Piwik Pro permet notamment :

  • D’augmenter le nombre de hits mensuels (500 000 dans la version gratuite)
  • Permettre d’accéder au module Customer Data Plateform
  • Conserver les données jusqu’à 25 mois (contre 14 dans la version gratuite)
  • Set-up personnalisé
  • Support technique à disposition

Pour plus d’informations, nous vous recommandons de consulter les informations directement sur le site : https://piwik.pro/pricing/

Comme d’habitude, notre équipe d’experts reste à disposition pour échanger sur cette solution Analytics alternative (à Google Analytics notamment).

Nouvelles dimensions et statistiques pour GA4 !

GA4 (la « nouvelle » version de Google Analytics depuis novembre 2020) est en constante évolution, et les récents ajouts de statistiques et dimensions viennent le confirmer.

En effet, il était par exemple difficile et fastidieux de collecter les Landing Page pour ensuite les analyser. Il fallait d’ailleurs passer par l’outil Explorer de GA4 pour recréer un rapport dédié et pouvoir suivre les performances des pages d’entrées au quotidien.

Désormais, la dimension landingpage est disponible

Landing Page

D’autres métriques et dimensions sont également disponibles telles que la durée moyenne des sessions, nouveaux/anciens visiteurs, nombre de vues par session et la plateforme et le type d’appareil utilisé. Ces ajouts étaient attendus dans GA4 puisque GA3 (Universal Analytics) disposait déjà de ces métriques et il semblait étrange qu’elles ne soient pas reprises dans la nouvelle version.

La liste des modifications apportées à GA4 sont consultables directement depuis le journal de modifications de Google Analytics, via ce lien : https://developers.google.com/analytics/devguides/reporting/data/v1/changelog

Cet article vient confirmer que GA4 s’améliore sans cesse et nous avons déjà hâte de vous partager les prochaines évolutions liées à l’outil !

N’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe d’Experts Analytics pour en savoir plus sur l’exploitation de ces nouvelles dimensions et statistiques !

Utiliser Google Analytics représente une violation du RGPD selon la CNIL

Un peu moins d’un mois après l’annonce de l’interdiction de Google Analytics en Autriche, le RGPD (et par extension, la CNIL pour le cas Français) fait de nouveau parler de lui.

En effet, selon la CNIL, le transfert des données en dehors de l’Union Européenne (les États-Unis en l’occurrence pour Google Analytics) représente un manquement au règlement imposé par l’instance en charge de la protection des données personnelles en France.

La sentence est tombée : un gestionnaire de site web utilisant Google Analytics a subit une procédure de mise en demeure par la CNIL. Vous pouvez retrouver les faits en détails directement sur le site web de la CNIL. La CNIL informe par ailleurs que d’autres procédures de mises en demeure sont en cours, pour les mêmes raisons.

1. Ce que dicte la loi

Ce cas de jurisprudence vient confirmer les rumeurs sur la non-conformité de certains outils Analytics (dont Google Analytics) selon les règles dictées par la CNIL depuis 2013, et intensifiées depuis avril 2021 et les demandes de consentement vis à vis de l’utilisation des solutions de mesure d’audience (Lignes directrices dictées ici).

Transférer des données hors de L’Union Européenne ne se fait pas simplement. Il y a des procédures à respecter, des dérogations à obtenir et rester totalement transparents quant à son processus de transfert. Sans autorisation de la CNIL, il n’est donc pas possible d’exporter les données hors de l’UE (voir cet article pour plus de détails).

2. Quelles solutions ?

Il existe d’autres solutions de « Mesure d’Audience » proposées sur le marché pour monitorer les performances de vos sites web (Acquisition, Audience, E-commerce) et en conformité avec les lignes directrices évoquées par la CNIL.

Nous vous invitons à vous rapprocher de nos différents articles sur les solutions de substitution à Google Analytics telles qu’AT Internet ou Matomo Analytics. Retrouvez la liste exhaustive des solutions en conformité avec la CNIL directement sur leur site web.

Une dernière solution serait que Google adapte son outil Analytics pour coller aux restrictions dictées par le RGPD et ainsi pouvoir promouvoir Google Analytics sans crainte au sein de l’UE.

Nous sommes bien-sûr à votre écoute pour toute demande de renseignement ou d’accompagnement sur ces sujets chez Qwamplify Analytics.